bandeau-Concerts
Musique côté jardin III

Organisation
Haute Ecole de Musique Lausanne, HEMU, site de Sion
La Fondation Louis Moret

Programme
Récital de Violon
Charlotte Woronkow et Elena Provozina, violon (Classe de Pavel Vernikov)
Stéphanie Gurga, piano

Charlotte Woronkow
J. Brahms (1833-1897)
Sonate en la majeur op.100 pour violon et piano
Allegro amabile – Andante tranquillo – Allegretto grazioso

A. Glazounov (1865-1936)
Du Ballet « Raimonda », Grand Adagio pour violon et piano
E. Ysaye (1858.1931)
Sonate n°6 en mi majeur pour violon seul

Elena Provozina
C. Saint-Saëns/E. Ysaye (1835-1921)
Introduction et Rondo capriccioso op.28 pour violon et piano
P.I. Tchaïkovski (1840-1893)
Valse scherzo op.34 pour violon et piano

Entrée libre
Collecte

De l’Occident à l’Orient | Musique

Voyage musical pour guitares et oud

Organisation
Sylvie Arlettaz pour les Jeunesses Musicales de Martigny

Programme
Oeuvres de Bach, Tirado, Azcano, Sinesi, Bogdanovic, Rodger,
El Sayed et musiques arabes.

Ernesto Mayhuire, guitare classique, Pérou
Julio Azzcano, guitare jazz et classique, Argentine
Nehad el Sayed, oud, Egypte

Entrée 20.-  |  Membres JM 15.-  |  Etudiants et apprentis 10.-
Réservation: 027 722 23 47

C’est un magnifique voyage musical que proposent les Jeunesses musicales de Martigny. À cet effet, elles ont invité trois guitaristes talentueux venant d’horizon très divers, mais qui ont en commun de vivre et d’enseigner en Suisse. D’origine péruvienne, Ernesto Mayhuire est lauréat de plusieurs concours internationaux obtenus en Espagne. Il a été soliste de l’Orchestre symphonique national de Lima et a joué dans de nombreux festivals internationaux de guitare en Europe et en Amérique latine. Il montrera toute sa dextérité dans un Menuet de Tirado, un auteur péruvien du XIXe siècle, et dans un Prélude, Fugue et Allegro de Bach, son compositeur de prédilection, qu’il considère comme un génie précurseur, par son inspiration hors norme et sa grande liberté d’expression.

Julio Azcano, quant à lui, est un musicien argentin éclectique, aussi à l’aise dans un répertoire de musique classique, de jazz ou de tango. On l’a entendu récemment au Festival Menuhin de Gstaad avec l’ensemble international Eos Guitar Quartet et il se produit régulièrement sur de grandes scènes internationales avec des artistes tels que Quique Sinesi, Volker Biesbender, Javier Girotto, Pablo Navarro. Ce qui impressionne chez ce guitariste, c’est son intense activité de créateur. Il mène de front de nombreux projets originaux et signe déjà une magnifique discographie. À La Fondation Louis Moret, il jouera quelques-unes de ses compositions, parmi lesquels Luz de Abril, Orbitaciones et Zuricheñas, mais aussi de la musique argentine et la fameuse Polymetric study de Dusan Bogdanovic.

Pour clore cette balade musicale, nous traversons l’Atlantique et rejoindrons les dunes et les paysages désertiques d’Egypte en compagnie de Nehad el Sayed. Virtuose de l’oud, renommé bien au-delà des frontières du monde arabe, ce compositeur originaire du Caire amène avec lui des effluves nouveaux. Inspirées par le soufisme, ses œuvres révèlent une maîtrise absolue de la musique et de la culture orientale, mais aussi le désir profond de créer des ponts entre les mondes parfois antagonistes de l’Orient et de l’Occident. De ce riche dialogue interculturel naît un langage étrange aux consonances à la fois jazzy, orientales et contemporaines. Pour lui, le discours doit révéler aussi bien l’intensité spirituelle de la musique que son côté ludique et humoristique. Un pari réussi qui séduira les auditeurs.

En fin de concert, les artistes interprèteront ensemble une œuvre de Julio Azcano, dans laquelle ils laisseront libre cours à leur imagination, afin de signer l’union nécessaire entre Occident et Orient.

Musique côté Jardin II

Organisation
Haute Ecole de Musique Lausanne, HEMU, site de Sion
La Fondation Louis Moret

Dans le cadre du séminaire international de musique de chambre donné par Prof. Caio Pagano sur le site de Sion de l’HEMU

Participants: Etudiants de l’Arizona State University, Tempe, USA et les Etudiants de l’HEMU, site de Sion.
Invitée spéciale: Elisabeth Sun, 16 ans, 1er Prix du Concours Steinway d’Arizona

Programme
W.A. Mozart (1756-1791)
Sonate en si bémol majeur pour piano et violon KV378
Allegro moderato – Andantino sostenuto e Cantabile – Rondo : Allegro
Raphaëlle Moreau, violon et Elisabeth Sun, piano (classe Pavel Vernikov)

L. van Beethoven (1770-1827)
Sonate en mi bémol majeur op.12 n°3 pour violon et piano
Allegro con spirito – Adagio con molt’espressione – Rondo: Allegro molto
Ruslan Apostolov, violon et Karen Nguyen, piano (classe Sergiu Schwartz)

J.N. Hummel (1778-1837)
Quintette avec piano en mi bémol majeur op. 87
Allegro e risoluto assai –Minuet et trio – Largo – Finale : allegro agitato
Tavit Tashjian, piano, Juliette Roos, violon, Elise Lehec, alto,
Hector Ochoa, violoncelle et Shagan Grolier, contrebasse

Entrée libre
Collecte

Musique côté Jardin I

Organisation
Haute Ecole de Musique Lausanne,HEMU, site de Sion
La Fondation Louis Moret

Programme
Récital de violon
Juliette Roos et Sherniyaz Mussakhan, violon (Classe de Pavel Vernikov)
Stéphanie Gurga, piano

Juliette Roos
D. Chostakovitch (1906-1975)
Quatre Préludes (arr. D. Tzyganov) op.34 pour violon et piano

S. Prokofiev (1891-1953) Sonate n°2 op.94 en ré majeur pour violon et piano
Moderato – Presto – Andante – Allegro con brio

B. Britten (1913-1976) Valse de la suite pour violon et piano op.6

Sherniyaz Mussakhan
J. S. Bach (1685-1750) Sonate si mineur pour violon et clavier BWV 1014
Adagio – Allegro

C. Saint-Saëns/E. Ysaye (1835-1921) Caprice d’après l’Etude en forme de valse op.52

N. Rimsky-K./ E. Zimbalist (1844-1908)
Fantaisie « Le Coq d’Or » pour violon et piano

Entrée libre
Collecte

Quatuor Athena | Musique

Organisation
Jeunesses Musicales de Martigny

Julie Lafontaine et Melik Kaptan, violons
Nicolas Pache, alto
Pascal Michel, violoncelle

Programme
Johann Sebastian Bach (1685-1750): Concerto pour hautbois et cordes en sol mineur BWV 1056
Carl Philipp Emanuel Bach (1714-1788): Concerto pour clavecin en ré mineur H 427
Joseph Haydn (1733-1809): Quatuor en sol majeur op. 77 N° 1

Entrée: 20.-| membres JM 15.- | étudiants et apprentis. 10.-

Biographies

Quatuor Athena

Julie Lafontaine, 1er violon
Julie Lafontaine, obtient à l’âge de 10 ans le 1er prix du concours national de musique du Canada et, en 1985, elle remporte le concours de la société de Radio Canada, ce qui lui vaut plusieurs engagements en qualité de soliste, à Montréal (Concerto de Mendelssohn, Quatre Saisons de Vivaldi). Invitée par Pierre Amoyal au Conservatoire de Lausanne, Julie Lafontaine reçoit son premier prix de virtuosité en 1989. En 1991, le Conservatoire de Fribourg lui décerne un premier prix de virtuosité dans la classe de Patrick Genet. Elle poursuit ses études auprès de Gunther Pichler (violon solo du Quatuor Alban Berg) à la Hochschule de Vienne. En 1993, elle est nommée solo des 2èmes violons de l’Orchestre de Chambre de Genève. Depuis 1997, elle est 2ème violon solo de l’Orchestre de Chambre de Lausanne et de l’Ensemble Instrumental de Lausanne dirigé par Michel Corboz. Julie Lafontaine se produit régulièrement en soliste en France, au Canada, en Suisse et en Allemagne. Elle est premier violon du Quatuor Athena et donne des concerts de musique de chambre pour Radio Canada ainsi que dans plusieurs festivals à l’étranger.

Melik Kaptan, violon
Né à Paris, Melik Kaptan est lauréat en violon et musique de chambre des Conservatoires de Boulogne-Billancourt et Genève. Il a travaillé avec des professeurs tels que Régis Pasquier , Marie Annick Nicolas, Jean Pierre Wallez, Gabor Takacs et Giorgy Kurtag. Il est membre du quatuor ATHENA depuis 2002. Cette même année, il gagne le poste de co-solo à L’Orchestre de Chambre de Genève. Ce poste lui donne l’occasion de collaborer en tant que violon solo avec des chefs tels que Christopher Hogwood, Roy Goodman, Juraj Valcuha et Michael Hoffstetter. Régulièrement invité dans de nombreux festivals de musique de chambre en Suisse et en Europe (Montreux jazz, Vevey, Istanbul, Neuchâtel, Lausanne, Paris) il est amené à se produire dans d’autres orchestres comme l’Orchestre de la Suisse Romande, l’Orchestre de Chambre de Lausanne ou le Kammerorkester de Stuttgart. Il est également un membre actif du Concert Européen, depuis la création de cet ensemble.

Nicolas Pache, alto
Après un diplôme d’enseignement de violon chez Thomas Füri et une virtuosité au Conservatoire de Zurich avec Christophe Schiller, Nicolas Pache est l’altiste du Quatuor Sine Nomine jusqu’en 2002. Parallèlement il est alto solo à la Camerata de Berne de 1980 à 1988. Puis il occupe la place d’alto solo à l’Orchestre de chambre de Lausanne (OCL) jusqu’en 1990 où il se consacre exclusivement au quatuor et à l’enseignement de l’alto qu’il dispense au Conservatoire de Genève. En juin 2002, il réintègre l’OCL, où il exerce toujours aujourd’hui.

Pascal Michel, violoncelle
Prix de violoncelle, de musique de chambre, de solfège et d’harmonie des conservatoires de Nice, Marseille et Genève, Pascal Michel est également Grand Prix de la Ville de Marseille. Actuellement violoncelle-solo de L’Orchestre de Chambre de Genève, il a été également 1er Prix du Concours international de violoncelle de Stresa, du Concours de la Ville de Paris, et du Prix Fauré de Genève. Membre fondateur du Quatuor Athéna et du Concert européen, il est programmateur classique du Festival de la Cité. Pascal Michel s’est produit en soliste en Europe et au Canada, dans les festivals réputés tels que Radio-France de Montpellier, Tibor Varga de Sion, Athènes, Nice…. et sous la direction de chefs d’orchestre reconnus, comme C. Hogwood, H. Griffith, A. Gerecz, T. Fischer, L. Markiz, R. Goodman, N. Abassi, M. Hoffstetter. Il a été sollicité par Maurice Béjart pour plusieurs productions du Béjart Ballet Lausanne.

Vincent Arlettaz, hautbois
Né en Valais, Vincent Arlettaz est docteur en musicologie de la Sorbonne (1998) et rédacteur en chef de la Revue Musicale de Suisse Romande depuis 2001. Il a été boursier du Fonds National de la Recherche Scientifique de 1999 à 2002, et depuis 2009, il enseigne l’histoire de la musique, la recherche et l’analyse dans le cadre des Hautes Ecoles de Musique de Lausanne et de Genève. Egalement hautboïste et chanteur, il a obtenu un diplôme d’enseignement et un certificat de perfectionnement en hautbois dans la classe de Jean-Pierre Surget au Conservatoire Supérieur de Musique de Genève, et a joué dans différents ensembles romands ou parisiens, avec une prédilection pour le répertoire symphonique pour cor anglais. Baryton, il est notamment membre depuis 2001 de l’Ensemble Vocal de Lausanne dirigé par Michel Corboz, et s’est produit en Suisse, en France, en Espagne, en Allemagne, au Portugal et au Japon. Dans le domaine de la musique ancienne, il a créé en 2004 la Chapelle des Ducs de Savoie, consacrée à faire revivre le patrimoine musical de la région lémanique. (www.arlettaz.org)

Daniela Numico, clavecin
Daniela Numico est née à Casale Monferrato (Italie). Après avoir effectué ses études musicales au Conservatoire «G.Verdi» de Turin où elle obtient le Diplôme de piano en 1981, elle se perfectionne au Conservatoire de Musique de Genève dans la classe de piano de Louis Hiltbrandt. En 1985 elle commence l’étude du clavecin auprès de Christiane Jaccottet au Conservatoire de Musique de Genève et obtient en 1989 le 1er Prix de Virtuosité avec distinction. En 1989 elle est finaliste du «Concours International de Clavecin de Paris»,en 1990 elle gagne le «Prix de Soliste» de l’Association de Musiciens Suisses et en 1992 le 2ème Prix (1er Prix non attribué) du Concours «J.S.Bach» de Leipzig ainsi que le prix de la «Neue Bach-Gesellschaft». Daniela Numico enseigne dans le cadre du Conservatoire cantonal de Sion et de la Haute Ecole de Musique de Lausanne. Elle collabore régulièrement comme continuiste avec plusieurs orchestres de suisse Romande: l’Orchestre de Chambre de Lausanne, l’Orchestre de Chambre de Genève, l’Orchestre de la Suisse Romande, l’Orchestre Baroque du Léman, le Concert Européen…

Valentin Carron et Fabrice Gygi | Rencontre

Dans le cadre de la TRIENNALE 2014 d’art contemporain Valais Wallis

Visites des expositions en compagnie des artistes VALENTIN CARRON à la Fondation Louis Moret & FABRICE GYGI au Manoir de la Ville suivies d’un brunch dans l’espace Café du Manoir.
Dès 12:30

Rendez-vous à 11:00 à la Fondation Louis Moret

Visites-Brunch: Adultes 15.- | Enfants dès 10 ans 5.-

Carron_Gygi

Quintette à vent Eole | Musique

Organisation
Jeunesses Musicales de Martigny

Programme
Martine Grandjean, flûte
Bruno Luisoni, hautbois
Yuji Noguchi, clarinette
Stéphane Mooser, cor
Nicolas Michel, basson

Oeuvres de Barber, Ibert, Charrière…

Entrée: Adulte 20.- | Membre JM 15.- / Etudiant et apprentis 10.-

Plus d’infomations

Olivia Jacobson, Paul Coker |Musique

Organisation
Jeunesses Musicales de Martigny
avec le soutien de la Ville de Martigny et la Loterie Romande

Programme
Au programme figurent, notamment, deux des plus fameuses œuvres du répertoire pour ces deux instruments : la Deuxième sonate de Johannes Brahms (1833-1897) et la Sonate de Claude Debussy (1862-1918) ; en complément de programme, le Poème d’Ernest Chausson (1855-1899) (concerto pour violon et orchestre, ici en version violon-piano) et, pour conclure en beauté, la virtuose Polonaise en ré majeur d’Henryk Wieniawski (1835-1880).

Olivia _Jacobson

Entrée: adulte 20.- | membres JM 15.- / étudiants apprentis 10.-

Olivia Jacobson, violon
Olivia Jacobson est née à Genève dans une famille de musiciens ; attirée très tôt par la musique, elle commence l’étude du violon à l’âge de quatre ans. En 1994, elle est admise au sein de la prestigieuse Académie Tibor Varga à Sion, où elle étudie auprès du Maître pendant cinq ans. En 2000, elle intègre la classe de Margarita Karafilova-Piguet au Conservatoire Supérieur de Musique de Genève, où elle obtient le Diplôme d’enseignement et le prix Anne et Marte Torcapel. Elle continue ses études auprès de Raphaël Oleg à la Hochschule für Musik de Bâle et obtient en 2008 le Konzertdiplom. Elle poursuit son perfectionnement auprès de Francesco De Angelis à l’ HEMU (Haute Ecole de Musique Vaud-Valais-Fribourg), site de Sion, et obtient en juin 2012 le Diplôme de Master-Soliste.

Olivia bénéficie régulièrement des précieux conseils de la violoniste Anne-Gabrielle Bauer. Elle a suivi différentes masterclasses, auprès de Tibor Varga, Francesco De Angelis, Victor Pikaysen, Mihaela Martin, Michael Vaiman, Mi-Kyung Lee, Latica Honda Rosenberg, Valery Gradow et Igor Oïstrakh. Elle s’est produite en tant que soliste avec la Philharmonie de Torun, la Philharmonie de Szczecin et la Philharmonie de Chambre de Pologne Sopot en Pologne, l’Orchestre « Virtuosi de Lviv » en Ukraine et avec l’Orchestre de Chambre de Lausanne en Suisse. Depuis 2013, elle forme un duo avec le pianiste Paul Coker.

Plus d’informations

Paul Coker, piano
Paul Coker est né en 1959 à Londres. Il commence le piano à l’âge de cinq ans et entre à la Yehudi Menuhin School de Londres puis au Royal College of Music où il obtient son diplôme. Il y suit l’enseignement de Nadia Boulanger, Vlado Perlemuter et Louis Kentner, et parachève sa formation en suivant des cours privés auprès de Yu Chun Yee et d’Alfred Brendel. Il remporte plusieurs prix durant sa formation, comme le Jackson Master Award de Boston, le National Federation of Music Societies Concert Award et le Premier Prix de la BBC qui le sacre « meilleur musicien de l’année en Angleterre » en 1978. Paul Coker commence sa carrière internationale en 1978, donnant de nombreux récitals dans différents pays et participant aux festivals d’Edimbourg, de Bath, de Gstaad et de Spoleto. Il se produit en soliste avec le Philharmonia Orchestra, l’English Chamber Orchestra, et accompagne dans les années 1990 le Royal Philharmonic Orchestra au cours d’une tournée aux Etats-Unis. Il joue également à deux reprises avec l’Orchestre Philharmonique de Berlin.

En 1980 commence une importante collaboration avec Lord Yehudi Menuhin, qu’il accompagne pendant une décennie, donnant plus de 200 récitals à travers le monde. Paul Coker compte également parmi ses partenaires de musique de chambre les violonistes Pierre Amoyal, Joshua Bell, Nigel Kennedy, Raphaël Oleg, et les violoncellistes Patrick et Thomas Demenga, Guy Fallot, Steven Isserlis, Ralph Kirshbaum et Heinrich Schiff. Il a enregistré notamment l’intégrale des sonates de Schubert (Doron, 1991-1996), l’intégrale des sonates de Beethoven pour violoncelle et piano, les sonates de Prokofiev et Schnittke, etc. Il a enseigné à la Yehudi Menuhin School de Londres et à la Haute Ecole de Musique de Genève.

Duo Gazzana | Musique

Organisation
Jeunesses Musicales de Martigny
avec le soutien de la Commune de Martigny et de la Loterie Romande

Programme
A. Schnittke: Suite im alten Stil
A. Pärt: Fratres
B. Bartók: Danze rumene
V. Silvestrov: Three Pieces (2004)
Serenade / Barcarole / Pastoral
F. Poulenc: Sonate pour violon et piano
Allegro con fuoco / Intermezzo, Très lent et calme / Presto tragico

Entrée: 20.- | Membres JM 15.- | Etudiants et apprentis 10.-

Duo_Gazzana
© Evandro Inetti

Duo Gazzana
Le duo formé par les soeurs Gazzana s’est produit en Italie, à Paris, Hong Kong, Singapour, Oslo, au Japon, ou encore en Nouvelle-Zélande. Son premier disque, «Five Pieces», consacré à des oeuvres de Hindemith, Takemitsu, Janacek et Silvestrov, est paru en 2011, et a reçu des critiques enthousiastes dans la presse spécialisée. En 2002, le Duo Gazzana a eu l’honneur d’être sélectionné pour jouer en présence du Prince Charles à l’occasion de sa visite en Italie.

Le programme du concert du 23 mars propose un mélange de pièces contemporaines et de classiques du XXe siècle. Parmi ces dernières, les Danses roumaines du Hongrois Béla Bartók (1881-1945) illustrent la veine populaire si chère à leur auteur. Pionnier des musiques folkloriques, Bartók s’inspira des rythmes et des modes très riches de la musique traditionnelle d’Europe de l’Est pour revitaliser le langage musical occidental. Francis Poulenc (1899-1963), au contraire, est un des derniers représentants du style français dans ce qu’il a de plus raffiné; il succède aux impressionnistes Debussy et Ravel, dont il utilise toutes les subtilités harmoniques, mises au service d’un art mélodique savoureux. Alfred Schnittke (1934-1998) est une des figures les plus importantes de la création musicale russe au XXe siècle; son art est marqué par l’influence de Prokofiev, mais aussi de la musique sérielle, et son langage s’ouvre vers une synthèse personnelle magistrale, extrêmement vivante. Pour sa part, l’Estonien Arvo Pärt (né en 1935) a été notamment intéressé par le minimalisme qui a fleuri à partir des années 1970, spécialement en Amérique du Nord. Enfin, l’Ukrainien Valentin Silvestrov (né en 1937), après avoir été un des pionniers de la musique d’avant-garde en Union Soviétique, effectue un retour à la tradition romantique, dont témoignent éloquemment ses Trois pièces de 2004.

La violoniste Natascia Gazzana obtient d’abord un diplôme du Conservatoire «Santa Cecila» à Rome, dans la classe de Fulvio Montanaro et de Beatrice Antonioni. Elle se perfectionne ensuite à Genève auprès de Corrado Romano, et conclut par une virtuosité avec Pierre Amoyal à Lausanne. Elle a également suivi des cours de spécialisation à Bruxelles, à Berne, Fiesole, etc. Elle est par ailleurs licenciée en histoire de l’art de l’université de Rome.

Après un premier diplôme à Frosinone, Raffaella Gazzana étudie à Lausanne, auprès de Daniel Spiegelberg et Frédéric Rapin. Elle rencontre ensuite le maître Bruno Canino et suit son enseignement à Fiesole, Berne et Seveso. Elle est également diplômée ès lettres de l’université «La Sapienza» de Rome, et a travaillé à des éditions pour le compte d’Oxford University Press.

Quique Sinesi – Sylvie Arlettaz – Rolo Medina | Musique

Quique Sinesi, guitare – Argentine
Sylvie Arlettaz, chant
Rolo Medina, guitare, bandonéon – Argentine

Musique de Quique Sinesi
et chansons françaises:
Texte et musique de Sylvie Arlettaz
Arrangements de Rolo Medina

Entrée: 20.-
Réservation recommandée: 027 722 23 47

Quique Sinesi, guitariste, compositeur
Né à Buenos Aires en 1960, il est considéré comme l’un des guitaristes les plus originaux et les plus virtuoses d’Argentine grâce à son style personnel, mêlant tango, folklore et jazz. Maître dans l’art de la composition et de l’improvisation, il utilise de nombreuses guitares, parmi lesquelles le charango, la guitare espagnole à sept cordes, le cuatro, etc. Il a joué avec les plus grands noms du tango argentin et des artistes de renom international, parmi lesquels Dino Saluzzi, Charlie Mariano, Carlos Aguirre, Juan Falú, Markus Stockhausen, Paquito de Rivera, Marcelo Moguilevsky, Michael Forman etc. Il a fait de nombreuses tournées (USA 2013, Canada 2014, Amérique latine 2013, Japon 2012, Europe 2012) en soliste ou avec des musiciens de talent comme le compositeur Carlos Aguirre, le bandonéoniste Walther Castro ou le pianiste Pablo Ziegler (pianiste d’Astor Piazolla) avec lequel il obtient le Latin grammy Award. Quique Sinesi a enregistré de nombreux disques parmi lesquels « Cuentos de un pueblo escondido », dont il signe toutes les compositions. Sa musique, pleine de poésie, pousse à la rêverie. Les rythmes typiques du folklore argentin se mêlent à des mélodies à la fois fragiles et nostalgiques aux consonances jazzy, reflétant une riche palette sonore.

Sylvie Arletta, chanteuse, auteur-interprète
Diplômée du Conservatoire de Lausanne en 1993 (chant), Sylvie Arlettaz reçoit la bourse Migros pour jeunes chanteurs et se perfectionne à la Musikhochschule de Stuttgart. De retour en Suisse, elle se produit en soliste (musique classique) et travaille un répertoire espagnol et sud-américain avec le guitariste d’origine chilienne Andrés Tapia (Duo Cadencia), directeur du festival international de guitare de Lausanne (CD « Corazón al sur », 2002). En 2000, elle fait partie d’un projet de musique électro-jazz avec le batteur et compositeur Christophe Fellay (Création à l’Arsenic, Lausanne, tournée en Suisse allemande, Festival Jazz de Montreux à Atlanta, USA, 2001). Durant plus de 10 ans, elle programme des spectacles interdisciplinaires à la Fondation Louis Moret, Martigny. Depuis 2012, elle compose ses propres chansons (musique et texte). En 2013, elle s’est produite avec le compositeur vénézuélien Guico Guevarra, pour l’ambassade du Vénézuéla à Berne, avec le bandonéoniste argentin Gabriel Rivano, actif dans l’ensemble international La Chimera, avec le guitariste, bandonéoniste et compositeur argentin Rolo Medina, avec la violoniste Ana Darani, avec le guitariste classique péruvien Ernesto Mayhuire et le célèbre guitariste argentin, Quique Sinesi. Elle a créé le spectacle de poésie Clairs-Obscurs, accompagnée par le flûtiste jazz Julien Monti.

Rolo Medina, bandonéoniste, guitariste, compositeur
Il est né à Buenos Aires en 1983. Il a étudié la guitare classique avec Enrique Bocaccio, la guitare jazz avec Alejandro Moro, le tango avec Anibal Arias (musicien d’Anibal Troilo), le folklore argentin avec Angel « Kelo » Palacios (guitariste de Mercedes Sosa). Il a été l’élève de maître Bartolomé Palermo (« Palermo Trio ») et a étudié l’harmonie avec Leandro Nikitoff et Roberto Calvo. Il a étudié le bandonéon avec Hernan Bartolozzi (« Color tango orchestra») et Walter Hidalgo et pris des leçons avec Carlos Barral. Il a étudié l‘orchestration avec Ramiro Gallo. Il a accompagné de nombreux chanteurs de tango comme Reynaldo Martin, Esteban Riera, Noelia Moncada, Alejandro Guyot, Carlos Barral, Ariel Ardit, etc. Il s’est produit avec les ensembles comme Nazareno Altamirano, Duo Medina-Ray, Maria de La Paz, Aureliano Marin trio, Bientito, Musicantes Porteños. Il dirige son propre quartet, le “MEDINA 4” de 2006 à 2010. En 2011, il a composé aux côtés du DJ David Rossi la musique du show de télévision « Rossa Fogo » au Portugal. Il a joué notamment au C.C. Torcuato Tasso (Argentine), à la Confitería “La ideal” (Argentine), à l’Auditorio de la Biblioteca Nacional de Bs. As (Argentine), à 36 billares (Argentine), au Festival de tango d’Alghero (Italie), au Luzern Tango Festival (Suisse), au Festival de tango d’Aix-les-Bains (France), au Théâtre du Temple du Bas (Suisse), etc.